Recherche




Contact
réseaux sociaux :
Pour vous ...
ce site apporte plutôt :
 
des questions
des réponses
une motivation
rien d'utile
Résultats
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

changement.jpgTextes - Préface du projet d'édition

 

 

                                                   « ... Mais pour cela, il faudrait pouvoir changer le monde ! »

Souvent entendue, cette phrase justifiant tous les renoncements prend dans notre époque troublée et en souffrance un sens particulier : en raison d'un sentiment d'urgence qui ne permet plus guère de différer, de surseoir, de faire avec, puisque de toute façon « on n'y peut pas grand chose », puisque « ça nous dépasse » ...

Alors comment mettre fin à la violence des temps ? Par quoi remplacer la logique froide des pouvoirs politico-financiers qui règlent la vie des peuples et mettent en pièce la planète au nom d'un grand marché dont les intérêts surpassent toutes autres considérations ? Comment en finir avec l'exploitation de l'homme par l'homme ? Comment arrêter l'oppression sur les autres espèces, la mainmise sur le vivant à des fins commerciales ? Comment stopper le pillage des ressources, la destruction de l'environnement ? Comment vivre en paix ?

A ces questions, les énoncés du changement s'attachent à apporter des réponses claires. Par ailleurs, dans un esprit d'harmonisation et de mise en lien, ils proposent une théorie unifiée propre à faciliter la distinction entre les aspects relatifs des réalités perçues et le réel. Ce travail de synthèse improbable et néanmoins essentielle concerne tous les domaines : scientifique, philosophique, spirituel ..., s'efforçant de rendre compatibles leurs approches spécifiques en leur offrant un langage commun.

La jeune et turbulente histoire humaine a vu se mettre en place des stratégies de développement ingénieuses, opportunistes et efficaces, mais qui aboutissent avec une croissance démographique pléthorique et une multiplication effrénée des « besoins », à une impasse certaine dans la course au pouvoir et au profit pour quelques-uns. Faut-il alors se résigner à une extinction de l'espèce débordée par ses excès, comme si à force d'arrogance s'était définitivement rompu le lien au réel dans le culte frénétique rendu aux manifestations de réalités spectaculaires et illusoires ?

Il semble bien que le danger du chemin dans lequel l'humanité s'est engagée provient moins de l'exubérance propre à l'espèce humaine que de la discordance criante, instaurée au cours de son développement, avec le principe fondamental qui régit tout phénomène d'expansion naturelle viable : celui de la mise en lien permanente, équilibrée et en synergie, des composantes du système, respectant ainsi son homéostasie et celle de ses rapports avec l'environnement. En effet, alors même que les populations humaines s'accroissent, leur constante organisation pyramidale concentre de plus en plus les ressources, le pouvoir et les richesses entre les mains d'un petit nombre. Ce non-respect des conditions d'expansion engendre des déséquilibres aux conséquences catastrophiques. Ce fonctionnement désastreux ne se remet jamais en cause, et partout sur la planète les pouvoirs en place produisent des efforts considérables afin que rien ne bouge, car il faut avant tout que rien ne bouge pour maintenir la pyramide.

Puisque les règles de base qui régissent l'économie des sociétés humaines tout en créant cette disharmonie sont somme toute assez simples, l'idée s'est imposée de proposer de rééquilibrer ce fonctionnement par des mesures également très simples mais en accord avec les lois universelles du développement, comme en témoigne celui de la conscience. Sur un plan plus concret, l'analyse du fonctionnement de sociétés naturelles équilibrées a fourni les éléments indispensables. Le modèle d'organisation qui en résulte alors s'apparente plus à une spirale en expansion qu'à une pyramide ( fût-elle inversée).

Cette recherche, en apportant un regard nouveau et original sur des domaines qui enrichissent depuis l'aube de l'humanité ses différentes expressions de la sagesse, a abouti aux : énoncés du changement.

Leur enseignement ne s'adresse pas aux « puissances », mais à chacun, car il s'avère de la responsabilité de chacun de s'approprier les clefs du changement pour en permettre l'essor au plan collectif. Cette démarche fait l'objet de l'ensemble des textes proposés à la suite des énoncés et a pour finalité explicite d'inciter le lecteur à s'engager dans sa mise en pratique ...

 

                                                                                                                            ___________________________

 


 


Date de création : 09/02/2014 @ 17:56
Dernière modification : 08/02/2015 @ 15:30
Catégorie : Textes
Page lue 548 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


  Menu
à propos des énoncés

Fermer Commentaires

Fermer Conscience pratique

Fermer Trois portes

Fermer Une pensée par jour

Suppléments

Fermer Approfondir

Fermer Documents

Fermer Textes

Fermer Traits d'humour

Fermer anniversaires


Texte à méditer :  

 " Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. "  François Rabelais -Pantagruel-  

  " On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux. "  Antoine de Saint Exupéry -Le Petit Prince -   

" Il faut cultiver notre jardin. "  Voltaire - Candide -   

                       


              - Pour tout message, ou l'organisation d'interventions (gratuites et à la demande) : conférences, pratique, groupes de parole, ... merci d'envoyer vos courriels à l'adresse mail du site :  changement@lilo.org

 

                                                                                                                                                                                               changement.jpg

                                                                                                                                                                                       - site non commercial -

                                                                                                                                                                                                    _______


^ Haut ^